IHEIE logo

Deep Tech

Technologie profonde (FR)

Innovation de rupture, Technologie de pointe, Propriété intellectuelle

Définition 1

Innovation de rupture portant sur des solutions techniques qui impacte profondément les marchés et les process industriels.

Définition 2

Catégorie d’entreprises développant des solutions scientifiques et technologiques de pointe, issue le plus souvent d’un laboratoire de recherche nécessitant un délai de mise sur le marché long et des besoins en capitaux importants.

Définition 3

Nouvelle tendance pour qui veut se présenter plus Tech que Tech et pour justifier qu’après dix ans on brûle toujours autant de cash pour une technologie sous-jacente incompréhensible.

Éthymologie et histoire du mot

C’est le terme anglais qui semble aujourd’hui s’imposer au détriment de la version française technologie profonde. Dans les deux langues, le mot technologie/technology connaît ses premières attestations au XVIIe siècle avec le sens de « discours ou ensemble des termes techniques propres à une science, un art, un métier ». Le terme vient du grec ancien et signifiait alors « traité sur une science ». C’est l’adjectif profond (ou son équivalent deep en anglais) qui donne à l’expression son caractère innovant. En effet, commençons par le terme français: celui-ci date du XIVe siècle et possède un sens très concret « dont le fond est très éloigné de la surface (en parlant de l’eau) » puis « qui pénètre très en avant ». De ce point de vue, son sémantisme s’éloigne quelque peu de son étymon latin profundus « épais, dense », même si l’on voit bien le type d’évolution passant de l’un à l’autre. Mais il semble que ce soit à partir du XVIe siècle que son sens prend une tournure plus abstraite, notamment chez Rabelais qui l’utilise dans Gargantua dans des expressions telles que sciences profundes (sic) où l’on croit bien déceler du mystère ou pour le moins une absconse terminologie ! Et l’on comprend dès lors que l’adjectif signifie « qui pénètre loin dans la connaissance des choses ». La technologie profonde correspondrait en somme à tout ce qui fait dépasser les connaissances du moment, ce qui permet d’aller plus avant. La correspondance avec l’anglais est totale car l’adjectif deep connaît les mêmes évolutions sémantiques (on parle en ancien anglais de deep water). On notera simplement que l’anglais privilégie la formule tronquée et la création d’une nouvelle entrée, avec abréviation du deuxième terme (entrée non encore attestée dans les dictionnaires cependant) : deeptech ou deep tech, avec ou sans soudure d’ailleurs, signe que le mot n’est pas encore totalement lexicalisé !).

Voir toutes les définitions

Nos publications

Petit dictionnaire de l'innovation vol1
Petit dictionnaire de l'innovation vol2
Petit dictionnaire de l'innovation vol3