IHEIE logo

Disruption

Disruption (EN), Disruptive innovation (EN)

Innovation disruptive, Innovation de rupture

Définition 1

Dans les champs de l’innovation, changement majeur de paradigme technologique ou d’usage.

Définition 2

Un phénomène de disruption bouleverse de manière brutale et souvent irréversible l’écosystème d’un marché donné, souvent associé à un facteur imprévu et présenté commeune déstabilisation à la fois catastrophique et positive.

Définition 3

Mot viral utilisé pour s’afficher comme barbare créatif et en rupture constante avec les conventions ou pour se revendiquer d’une stratégie du choc.

Éthymologie et histoire du mot

Le mot disruption est employé en français pour la première fois en 1749 par le naturaliste Buffon avec le sens de « rupture », « fracture », « fait de briser ou de rompre ». Il s’agit d’un anglicisme car le terme anglais correspondant – et de même sens – date du XVe siècle. Le mot est d’origine latine et provient de disruptio, lui-même construit à partir de la forme verbale disruptum, dérivé de rumpere qui a donné rompre en français moderne. Le mot disruption a eu plusieurs sens au cours des XVIIIe-XXIe siècles : il a d’abord signifié « rupture » en didactique (on le trouve dans plusieurs ouvrages scientifiques), mais dès le XIXe siècle il prend un sens technique, notamment en physique, puisqu’il désigne l’apparition d’une instabilité dans un système (ou un circuit en mécanique). Il a alors un sens plutôt négatif. Ce n’est qu’au cours du XXe siècle que le mot prend un sens positif, accompagnant l’expression « innovation disruptive » et mettant ainsi en avant le caractère innovant dans la rupture et donc dans la création. À partir de la fin des années 1990, le mot est connoté positivement dans le domaine de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

Voir toutes les définitions

Nos publications

Petit dictionnaire de l'innovation vol1
Petit dictionnaire de l'innovation vol2
Petit dictionnaire de l'innovation vol3