IHEIE logo

Vallée de la mort

Death Valley (EN)

Accès au financement, mortalité de start-up, amorçage, aversion au risque.

Définition 1

Période qui sépare les investissements en amont dans une start-up qui ne fait pas de profit de celle où elle dégage un cash-flow positif.

Définition 2

Par analogie avec la traversée du désert des Mojaves en Californie qui s’étend sur près de 8000 km2, période de développement périlleuse d’une start-up située entre les premiers financements disponibles à l’amorçage et l’atteinte d’une taille plus importante, permettant d’avoir accès à des sources de financement plus classique, une fois un modèle d’affaires rapidement rentable démontré.

Définition 3

Traversée du désert mouvementée qui peut transformer un rendez-vous plein de promesses en occasion manquée.

Éthymologie et histoire du mot

Dérivé de « val » (du latin vallis) signifiant « espace entre deux montagnes », le mot vallée est très ancien : il apparaît en français dès les premiers textes (XIe siècle) et appartient au domaine géographique. Il garde son sens concret pendant toute la période de l’ancien français jusqu’au français moderne. Plus ancien encore, le terme « mort » apparaît dans la toute première hagiographie – récit de la vie d’un saint ou d’une sainte – qui nous soit parvenue en français : la Séquence de sainte Eulalie (880). Il provient du latin mors, mortis, de même sens. On comprendra aisément que la métaphore soit alors saisissante : évoquer la Vallée de la mort pour désigner une période intermédiaire entre l’idée et le produit dans le monde nouveau de l’innovation, c’est ouvrir un univers de connotations dans l’esprit de son interlocuteur : désert, chaleur extrême, marche épuisante, intense fatigue et surtout attente sans que l’horizon ne soit de quelque façon éclairci. C’est aussi une temporalité imprécise qui est ici convoquée et un dénouement extrêmement contingent. Bref, la « vallée de la mort » (death valley) possède toute la puissance évocatrice qui illustre la part de hasard et de doute que peut revêtir toute entreprise d’innovation technologique.

Voir toutes les définitions

Nos publications

Petit dictionnaire de l'innovation vol1
Petit dictionnaire de l'innovation vol2
Petit dictionnaire de l'innovation vol3